Harry Potter et l'ordre du Phénix T5 - J.K. Rowling

Auteur : J.K. Rowling
Éditions : Folio Junior
Genre : Fantasy
Date de parution : 2005
Pages : 1036

Ma note : 18/20


"La journée la plus chaude de l'été, jusqu'à présent en tout cas, tirait à sa fin et un silence somnolent s'était installé sur les grandes maisons aux angles bien droits de Privent Drive."

Synopsis :
A quinze ans, Harry s'apprête à entrer en cinquième année à Poudlard. Et s'il est heureux de retrouver le monde des sorciers, il n'a jamais été aussi anxieux. L'adolescence, la perspective des examens importants en fin d'année et ces étranges cauchemars... Car Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom est de retour et, plus que jamais, Harry sent peser sur lui une terrible menace. Une menace que le ministère de la Magie ne semble pas prendre au sérieux, contrairement à Dumbledore. Poudlard devient alors le terrain d'une véritable lutte de pouvoir. La résistance s'organise autour de Harry qui va devoir compter sur le courage et la fidélité de ses amis de toujours...

Ce que j'en ai pensé :

1036 pages, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas lu un aussi gros pavé mais surtout je pense que je n'avais pas lu un aussi volumineux roman en aussi peu de temps. Malgré le fait que j'ai trouvé le début du roman avec de nombreuses longueurs, après la 200ième page, tout s'accélère très vite.
J.K. Rowling, a su faire grandir ses personnages et surtout a su les renouveler. Harry, Hermione, Ron, Ginny, Fred et Georges, sont à la fois toujours les mêmes mais également très différents. Toutes les épreuves qu'ils ont rencontrées dans les tomes précédents, leur ont permis de devenir plus clairvoyants, plus réfléchis, plus forts. C'est très agréable de les découvrir avec cette nouvelle facette de leur caractère.
La première moitié du livre est vraiment fidèle au film et les passages qui n'avaient pas d'importance ont été supprimés ce qui n'étaient d'ailleurs pas plus mal. Mais dès la moitié du livre passé, il y a une réelle fissure entre le film et le livre.
J'ai été ravi de découvrir de nouvelles choses, comme le fait que Hermione et Ron sont devenus préfets, que le professeur McGonagall a été blessée, que Harry a eu une aventure palpitante chez les géants, que Harry a été interdit à vie de Quidditch et que son balai lui a été confisqué, que nous avons retrouver certains personnages à l'Hôpital Ste Mangouste et de découvrir le combat contre les Mangemorts au Ministère de la Magie, le rôle de la tante Petunia.
J'ai trouvé beaucoup plus de cohésion que dans le film et je pense que si je le regarde maintenant, je vais être un peu déçue.
J'ai trouvé que ce livre était toujours dans l'air du temps, avec cette notion de bien et de mal, de tradition et d'innovation, que la paix est plus importante que tout, et que ce sont dans les moments difficiles qu'il faut rester ensemble et avancer dans le même sens afin d'être plus fort. Encore une fois les discours de professeur Dumbledore sont clairs, forts et rassemblant. Je trouve que ce personnage donne tout son sens à l'histoire et qu'il détient à lui seul les clés du savoir, de la vie en communauté et de l'espoir. Il est vraiment magique.
Je ne vais pas en dire plus sur ce tome, car bien sûr beaucoup d'entre vous le connaissent.
J'ai hâte de poursuivre l'aventure avec le prochain tome, surtout que c'est celui dont je me rappelle le moins l'histoire et je suis sûre d'avoir de nombreuses surprises.

Citations :

"Les traits de Harry se crispèrent et il enfouit son visage dans ces mains. Il ne pouvait se mentir à lui-même : s'il avait su que l'insigne de préfet était en chemin, il se serait attendu çà ce qu'il lui soit adressé à lui, pas à Ron. Cette pensée le rendait-elle aussi prétentieux et arrogant que Drago Malfoy ? S'estimait-il supérieur à tous les autres ? Pouvait-il se croire véritablement meilleur que Ron ?"

"Mais le progrès pour le progrès ne doit pas être encouragé pour autant, car nos traditions éprouvées par le temps n'ont souvent nul besoin d'être modifiées. Un équilibre entre l'ancien et le nouveau, entre la pérennité et le changement, entre la tradition et l'innovation..."

"Voilà ce qu'ils devraient nous enseigner, songea-t-il en se tournant sur le côté, comment fonctionne le cerveau des filles... Ce serait sûrement plus utile que la divination..."

"Non, comme tous les jeunes, vous êtes convaincu que vous êtes seuls à ressentir, seul à réfléchir, que vous seul savez reconnaître le danger, que vous seul êtes assez intelligent pour comprendre ce que le Seigneur des Ténèbres prépare..."

"Harry, je te dois une explication, reprit Dumbledore. L'explication des erreurs d'un vieil homme. Car je me rends compte à présent que tout ce que j'ai fait, ou que je n'ai pas fait, en ce qui te concerne porte le sceau des insuffisances de la vieillesse. La jeunesse ne peut savoir ce que pense et ressent le vieil âge. Mais les hommes âgés deviennent coupables qu'ils oublient ce que signifiait être jeune... Et il semble bien que je l'ai oublié, ces temps derniers..."

Le mot de la fin :

Un tome au dessus de mes espérance, qui montre le début de la brutalité des combats à venir, les camps se créent, les adolescents quittent l'enfance, de nouvelles règlent se créent. J'ai adoré découvrir des choses qui n'étaient pas dans l'adaptation cinématographique qui permettent d'avoir une meilleure cohésion de l'histoire.

Harry Potter et l'Ordre du Phénix

***

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Vol de nuit - Antoine de Saint-Exupery

TTT #20 - Les 10 livres de votre PAL à lire absolument en 2016