Faux Frère - Agnès Massion

Auteur : Agnès Massion
Éditions : Concours Kobo by Fnac
Genre : Thriller
Date de publication originale : 2013
Pages : 294

 "Prime Letzki étudiait le garçon. A neuf ans, Paul avait atterri l'hôpital psychiatrique d'Aix-en -Provence, où Prime exerçait comme psychologue."

Synopsis :

Prime Letzki est sidérée : en fouillant dans les archives de l'hôpital psychiatrique où elle travaille comme psychologue, elle tombe sur le dossier d'un enfant psychopathe. Elle observe le petit visage sur la photo. Un petit visage si familier... Cet enfant, c'est elle ! Sur cette photo, elle doit avoir cinq ans. A la seconde lecture, elle s'aperçoit qu'il s'agit en fait d'un frère, dont elle n'a jamais entendu parler.
A peine commence-t-elle à se renseigner sur ce mystérieux sosie, que l'apocalypse se déchaîne. Prime est poursuivie par des tueurs déterminés. Elle doit fuir son travail, son appartement, sa famille et se cacher avec ses colocataires (et le chat). Son seul espoir de s'en sortir, c'est de comprendre pourquoi il est si dangereux de connaître l'existence de ce « jumeau ». Son enquête l'amènera en Estonie, en plein hiver, au cœur des marais glacés. Aidée d'Helena, une monumentale commissaire de police estonienne et de sa famille de géants baltes, elle y découvrira des secrets sinistres.

Ce que j'en ai pensé :

Faux frère est un livre très surprenant. Il va nous emmener loin : loin dans les contrées froides du nord et sauvage de l'est, loin dans l'introspection des personnages, loin dans nos sentiments éprouvés lors de sa lecture, loin dans le regard que l'on peut avoir sur la science et ses conséquence, loin dans les technologies. Je qualifierais ce roman d'un ovni sur la planète thriller scientifique.

L'histoire se situe dans le futur, où l'écologie règne en maître, ou nos veilles voitures à moteur à explosion ont été remplacées par le moteur à air comprimé par énergie solaire, c'est moins rapide mais tellement plus écologique ... ce petit détail m'a fait de nombreuses fois sourire, c'est pour cela que je voulais le mettre en avant.

Agnès Massion nous a réservé un thriller scientifique comme je les aime, la tension est palpable, les courses poursuites dignes des meilleurs cascadeurs, et surtout même si on devine rapidement certaines clés du livre tout ne nous ait pas présenté sur un plateau d'argent et de nombreuses surprises nous sont dévoilées sans que nous les attendions.  Faux frères est un roman qui prend aux trippes avec des personnages bien travaillés. Chacun à sa place, chacun à son utilité, son caractère, sa façon d'être et forme une véritable cohésion. On rit, on est ému, on aime, on déteste, toute la palette des sentiments est ici abordée et ça fait du bien.

Prime, la magnifique Prime, dont l'enfance n'a pas été toujours celle qu'aurait du être celle d'un enfant, toujours poussée à son maximum par ses parents, a réussi à s'émanciper et à se construire. Elle s'épanouit dans son métier, psychologue dans l'univers très particulier les hôpitaux psychiatriques pédiatriques. Je ne m'étais jamais penchée dans cet univers qui glace le sang, Agnès Massion a réussi à nous dépeindre cet univers très particulier, sans y apporter aucun jugement, mais en restant à une certaine distance qui rend l'univers encore plus concret. J'ai beaucoup aimé ce personnage, avec ses doutes, ces prises de décision, son intelligence hors norme mais qui reste naturelle et tellement sensible au final.

Madeleine, la colocataire de Prime, antillaise, aux réflexions tellement gentilles et drôles qui est tel  un oiseau de paradis, dans un monde triste. J'ai beaucoup aimé ce personnage qui essaye de tout donner à sa fille adolescente inconsciente de la vie qui l'entoure.

Luc, le prétendant de Prime, dont la seule obsession est le mariage et ça devient maladif, malsain, un personnage compliqué, obscur, qui ne voit en Prime que la plante verte à exposer dans un salon lors de réception officielle. C'est assez déroutant avec du recul qu'elle n'en s'en aperçoive pas malgré son intelligence ...

Quant aux autres personnages, ils sont le kaléidoscope de cette histoire complexe et riche.

Dommage qu'au milieu du livre, le rythme s'essouffle un peu jusqu'à l'ennui comme nos personnages enfermés dans une ferme coupée du monde où le temps s'est arrêté à la fin du 19ième siècle. La confrontation entre cette vie et l'introduction de technologie futuriste est réussi, c'est malin, mais sensiblement trop long. Heureusement que la course poursuite, reprend rapidement et nous emporte là où on ne l'avait pas imaginé...

A suivre ... il semblerait, mais quand ?

 Citations :

"Il était complétement fou d'elle et pour se l'approprier de manière définitive, il faisait allusions de plus en plus fréquentes au mariage. Mais Prime éludait habilement la question. Il faut dire qu'elle avait une sainte horreur de l'engagement à long terme, synonyme pour elle de procréation. elle ne se l'expliquait pas, mais l'idée d'être enceinte, de donner la vie à de petits êtres humains, lui paraissait contre nature."

"La philosophie, c'est-à-dire le raisonnement, le décorticage mental n'apportait effectivement pas la sagesse malgré son sens étymologique. Plutôt une insatisfaction permanente."

Le mot de la fin :

Un très bon thriller scientifique qui peut donner quelques frissons quand on y repense. De belles courses poursuites à travers la ville d'Aix-en-Provence et ailleurs... C'est original, malgré parfois un peu trop de temps morts pour ma part, mais il est tout de même à découvrir.

***

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Bilan de l'année 2016

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

TTT #20 - Les 10 livres de votre PAL à lire absolument en 2016