Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban T3 - J.K. Rolling

Auteur : J.K. Rolling
Edition : Folio (Junior)
Genre : Fantasy
Sortie : 2002
Pages : 448

Ma note : 19/20

"A bien des égards, Harry Potter était un garçon les plus singuliers."

Synopsis :
Sirius Black, le dangereux criminel, qui s'est échappé de la forteresse d'Azkaban, recherche Harry Potter. C'est donc sous bonne garde que l'apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d'une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes... Mais Harry est-il vraiment à l'abri du danger qui le menace ? Le troisième tome des aventures de Harry Potter vous emportera dans un tourbillon de surprises et d'émotions. Frissons et humour garantis !

Ce que j'en ai pensé :

Avec ce troisième volet de cette très célèbre saga, je suis enfin totalement entrée dans l'histoire. J'ai trouvé l'histoire bien construite, aucun temps mort avec des personnages qui grandissent.
Ce livre traite en particulier des peurs, non seulement de la peur que l'on peu ressentir en apercevant quelque chose mais également la peur d'aller vers les autres, la peur de blesser, la peur de mal faire, la peur de trop en faire ou pas assez, la peur d'être un adolescent pas comme les autres ou au contraire comme les autres. On voit évoluer le trio d'amis, il se sépare, se retrouve, s'éloigne de nouveau, se réconcilie. Et le pardon est parfois dur à s'exprimer. C'est la seconde notion après la peur que l'on découvre dans ce texte, le pardon. Pardonner à une personne que l'on aime, lui pardonner une chose que l'on aurait pas fait, lui pardonner ce qu'il aurait du faire et qu'il n'a pas fait. tous ces sentiments compliqués que l'on commence réellement à ressentir à partir de cet âge est mis en avant à travers une histoire menée tambour battant.
Cette fois-ci, d'avoir les images en tête du film ne m'a pas du tout gêné, et j'ai aimé découvrir de nouvelles intrigues, comme les relations qu'a pu avoir Rogue avec le père de Harry lorsqu'ils étaient à Poudlard et la rancœur qu'il en a gardé, ce qui explique un peu mieux le fait de cette agressivité pas toujours explicable que ce professeur à l'encontre de son élève.
J'ai beaucoup aimé Hermione dans ce tome, où j'ai eu l'impression qu'elle était beaucoup plus mure que les garçons et que ses centres d'intérêts commencent à diverger du groupe malgré une amitié toujours aussi fidèle à ces deux compagnons. J'ai trouvé Ron encore un peu trop "Bébé" dans ce tome, très égoïste, très coléreux, avec lui pas de compromis, tout est noir ou tout est blanc, mais j'ai tout de même apprécié ce personnage. Harry lui se trouve entre Ron et Hermione jouant régulièrement le sac de boxe entre les deux autres. Je l'ai trouvé plus posé, moins vindicatif, plus réfléchi, bien plus agréable à suivre.
J'avoue avoir un petit faible pour le professeur Trelawney qui enseigne la divination, j'aurai adoré avoir un professeur aussi "barrée" qu'elle.
J'ai trouvé ce tome un plus sombre que les précédents et j'ai trouvé qu'il était écrit comme un policier, avec de nombreux indices égrainés au fur et à mesures des pages pour connaître toute la vérité à la fin du livre. Bon d'accord, je vais faire court, c'est un petit coup de cœur, j'avoue.

Citations :

"-Ce n'est pas toi qui es responsable de ce qu'est devenu ce garçon, Vernon, dit-elle le troisième jour, alors que la famille était en train de déjeuner. Lorsqu'il y a quelque chose de pourri à l'intérieur, personne ne peut rien y faire. [...] C'est le principe de base de toute éducation, poursuivi-elle. On le voit bien dans l'élevage des chiens. s'il y a quelque chose de tordu chez la mère, on retrouvera la même tare chez ses chiots."

"Voilà qui voudrait dire que ce dont vous avez le plus peur, c'est... la peur elle-même. C'est la preuve d'une grande sagesse, Harry."

"Ne te fie jamais à quelque chose de capable d'agir et de penser tout seul si tu ne vois pas où se trouve le cerveau."

"-Nous aussi, nous aurions bien aimé vous aider, Hagrid... Je suis désolée... dit Harry avec maladresse.
-Je ne vous en veux pas, répondit Hagrid. Dieu sait que vous avez eu suffisamment à faire. J'ai vu les séances d'entraînement de Quidditch, jour et nuit... Mais ce que je voulais vous sire, c'est que je croyais l'amitié plus importante pour vous qu'un balai ou un rat, voilà tout."

Le mot de la fin :
Peur, amitié, courage, honneur, pardon, tout est réuni dans une histoire très bien mené avec les caractéristiques d'un policier. Une très bonne suite après les deux précédents tomes qui m'avait déçus. Un petit coup de cœur.


Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban


***


Commentaires

  1. Je me suis refait les films cette semaine ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que j'ai fini le livre je ne peux pas m'empêcher de regarder le film et de noter les différences. Hier après midi, comme je n'ai pas es enfants, je me suis mis sous ma couette installée bien confortablement dans mon canapé et je l'ai visionné. Le film est tout de même pas mal ;)

      Supprimer
  2. Jolie critique, ça fait toujours plaisir de découvrir des avis sur ces livres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup et je suis tout à fait d'accord avec toi.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

Illusion, tome 1 : Le commencement - Charlotte Sanchez

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

Sleepy Hollow La légende du Cavalier sans tête - Washington Irving