Vampire Academy T1 : Soeurs de sang - Richelle Mead

Auteur : Richelle Mead
Éditions : Castelmore
Genre : BitLit
Date de publication originale : 2010
Pages : 314

        "Je sentis sa peur avant d'entendre ses cris"

Synopsis :
Rose Hathaway est la gardienne de Lissa, sa meilleure amie depuis toujours. Rose, elle, est une dhampir : mi-humaine mi-Moroi, elle ne peut pas utiliser de magie (réservée aux Moroi) mais donnerait sa vie pour Lissa. Celle-ci, plus connu sous le nom de Vasilia Dragomir, est une princesse des 12 familles royales Moroi. 
Après deux ans passés à fuir la Vampire Academy, Rose et Lissa sont rattrappées par Dimitri, un autre garde du corps, qui les ramènent alors à l'école.
Ignorant au mieux toutes les rumeurs courant à leur sujet, Rose commence alors ses sessions d'entraînements avec Dimitri, le beau gardien russe, tout en surveillant Lissa parallèlement. Fragile, celle-ci use à tort de ses pouvoirs pour rendre la vie plus facile à sa meilleure amie et pour redevenir populaire auprès des autres élèves. Mais le danger se rapproche, et le jeu que joue Lissa devient de plus en plus dangereux... Rose arrivera-t-elle à sauver sa meilleure amie autant des Strigoi que d'elle-même ?

Tome 1 : sœurs de sang
Tome 6 : Sacrifice ultime

Ce que j'en ai pensé :

Ma première tentative à lire ce roman n'avait pas été très brillante et je m'étais arrêtée au bout d'une quarantaine de pages. Jusqu'au moment où j'en parle avec mon amie Nono, qui me dit qu'il faut voir le film avant de lire le livre. Surprenant non !!! Inadmissible diront-certains d'entre vous !!!! quelques téléchargements plus tard (chut, ça reste entre nous), je succombe à la tentation de visionner le film et je succombe une seconde fois à l'histoire pas aussi simple que je l'aurais imaginé en lisant le synopsis.

Richelle Mead a su nous proposer une histoire divertissante en utilisant des ingrédients bien connus pour leur efficacité : des adolescents, des secrets, des dents pointues, des hormones en ébullition et des beautés aussi bien masculines que féminines. Je mélange le tout, je secoue et le cocktail est bien dosé à servir glacé. Mais j'ai également été surprise par la complexité de l'intrigue. On est loin de l'histoire superficielle et du gossip girl traditionnel dans la littérature adolescente.
Sourirez-vous si je vous dit que j'ai retrouvé une intrigue digne d'Harry Potter ?Je vous l'affirme Richelle Mead a fait fonctionner ses neurones pour nous retourner le cerveau et nous mener vers une fin totalement inattendue.

Pour ceux qui hésitent à sortir de sa PAL le roman, ceux qui l'on griffonner sur le coin d'une table pour l'intégrer plus tard dans sa wishlist, ceux qui ont commencé comme moi et l'ont reposé, je vous propose une petite séance de vocabulaire académien pour vous sentir moins perdu à la lecture de ce roman :

- Les Moroïs : se sont de "gentils vampires". Oui ils ont des dents longues, se nourrissent quasiment que de sang humains mais peuvent faire quelques exceptions. Ils ne font pas souffrir leur victimes car elles sont consentantes appelées "sources" et elles ont des pouvoirs magiques qui leur permettent de maitriser un des 4 éléments : l'eau, le feu, la terre ou l'air. Et puis il y a une autre sorte de magie, mais il faudra lire le roman pour la découvrir.
Ils sont issus de familles royales ou non et peuvent sortir le jour, même si les rayons du soleil les affaiblissent.

- Les Dhampirs : même si le mot est très proche du mot vampire, ce sont pourtant ceux qui s'en éloignent le plus. Ce sont les gardiens des Moroïs, ils sont éduqués et entrainer pour les protéger. Ils ne se nourrissent pas de sang, sortent à la lumière du jour et portent une marque Molmija dans le cou lorsqu'ils ont tués de "méchants vampires" sans utiliser la magie qu'ils sont dépourvus. en résumé, des humains avec de gros muscles et très rapides.


- Les Strigoïs : les vilains méchants vampires aux dents pointues qui tuent cruellement, ne sortent que la nuit, sont super puissants, n'ont pas de pouvoirs magiques et sont très difficiles à tuer.

Dans ce premier tome, nous sommes à l'académie des vampires, une institution à la Poudlard où sont enseignés des cours de magie et de combats.

Parmi eux, nous connaitrons Rose, la dhampir qui a un lien très particulier avec Lissa, une moroï. Ce binôme efficace va devoir se protéger mutuellement pour survivre aux cops-bas de leurs compagnons de classe et d'un complot beaucoup plus retors. Et que seraient des secrets, des machinations sans un brin d'amour, de passions et de désillusion ? Les personnages secondaires comme Aaron (ex-petit ami de Lissa), Mia (la garce qui sort maintenant avec Aaron), Masson (le fidèle compagnon amoureux transit de Rose), Dimitri (le beau dieu russe mentor inexpressif mais toujours au côté de Rose) ont chacun une place bien particulière. Tout ce petit monde donne de l'ampleur à l'histoire et quand le livre se referme nous donne envie de découvrir la suite.

Citations :

"Pourquoi fallait-il que tous les gens inoffensifs soient si peu intéressants ? C'est peut-être la définition même d'inoffensif."

"Dimitri m'avait dit un jour que je comprenais mieux mon devoir que beaucoup de gardiens plus âgés que moi. Je n'avais pas vu pourquoi, puisque je n'avais pas encore leur expérience du danger et de la mort. En cet instant, j'eus soudain l'impression qu'il avait raison, qu'il y avait en moi comme un sens instinctif de la vie, de la mort, et de la manière dont le bien et le mal s'imbriquaient dans le monde."

Petit bonus :


Le mot de la fin :

Un début de roman un peu tortueux qui ne donne pas forcément envie de poursuivre. Mais une fois, tous les personnages mis en place, les intrigues se succèdent, donnant toujours d'aller plus loin. Une histoire complexe dans un roman adolescent, j'ai été surprise de la qualité de ce roman.

***

Commentaires

  1. Je n'ai pas été emballée par ce roman.. Mais contente de lire que ton second avis est meilleur que ta première impression :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai eu beaucoup de mal au début, heureusement le film m'a convaincu et j'ai pu mieux comprendre la suite du roman ...

      Supprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés