Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé T6 - J.K. Rowling

Auteur : J.K. Rowling
Éditions : Folio Junior
Genre : Fantasy
Date de parution : 2005
Pages : 756

Ma note : 18/20


"Il était près de minuit et le Premier Ministre, assis seul dans son bureau, lisait un long rapport dont les mots lui traversaient l'esprit sans qu'il parvienne à en saisir le moindre sens."

Synopsis :
 Dans un monde de plus en plus inquiétant, Harry se prépare à retrouver Ron et Hermione. Bientôt, ce sera la rentrée à Poudlard, avec les autres étudiants de sixième année. Mais pourquoi Dumbledore vient-il en personne chercher Harry chez les Dursley ? Dans quels extraordinaires voyages au cœur de la mémoire va-t-il l'entraîner ?

Ce que j'en ai pensé :

Cet avant dernier tome de la saga fut pour moi une très belle surprise. Comme vous le savez, je n'ai vu que les films et je n'ai jamais lu cette saga et ce tome m'a fait enfin tomber dans un univers fantasy incroyable. Je comprends maintenant ceux qui me disent que les livres sont meilleurs que les films. comprendre oui, adhérer pas si sûre, mais ce dont je suis certaine, c'est que la richesse de ces pages auraient été très difficile à mettre en boite et le film n'a mis en avant que les chapitres les plus importants excluant ainsi les passages plus lents mais cependant essentiels à la construction de l'intrigue.

Je me suis même surprise moi-même, en repensant au film : je ne m'étais pas beaucoup posée de questions lors du visionnage (des visionnages) et que si je me les étais posées, je n'aurais jamais eu les réponses, car elles sont pas intégrées dans le film. J'ai mieux compris Voldemort à travers les nombreux flashbacks sur son enfance.

J'ai eu l'impression en lisant ce livre, que je m'immergeais entre les lignes et que mon environnement disparaissait tout autour de moi, j'ai pris corps avec l'histoire, j'étais un personnage discret mais présent. J.K. Rowling a le pouvoir d'écrire un pavé de 800 pages sans qu'on ait l'impression qu'il soit aussi gros.

L'histoire, pas la peine de la raconter mais je voudrais m'arrêter seulement sur quelques points :
Tout d'abord, Harry, je l'ai trouvé plus grand, plus fort, plus mature, parfois également plus "sexy" (à la grande différence du film), il est passé de l'enfant quelque fois insupportable par son impulsivité à un adolescent plus réfléchi, moins dominé par ses sentiments. J'ai beaucoup apprécié ses premiers tressaillements envers Ginny beaucoup plus mis en valeur dans le livre que dans le film. Cela lui donne une facette de sa personnalité pas encore exploitée (ou peu) dans les tomes précédents.
Je passe rapidement sur Ron et Hermione qui eux n'ont finalement pas beaucoup évolué par rapport au tome précédent en jouant au chat et à la souris.
Quant à Rogue, personnage emblématique, il a été cependant un peu en dessous comparé aux tomes précédents.
Pour finir Dumbledore, qui prend une place plus importante, mais qui sait rester à sa place. Ce que j'ai particulièrement apprécié dans ce tome c'est qu'il a su enfin donner un sens aux compétences de ces adolescents en ne les éloignant pas du danger, en leur laissant de la place et en mettant en valeur tout ce qu'ils ont traversé de douloureux et de brutal.

Pour conclure, un tome que j'aurai cru plus sombre mais qui est l'aboutissement (ou presque) des tomes précédents où chaque personnage a enfin sa vrai place. J'attendais ceci depuis 5 tomes.

Citations :

"-Je ne voulais pas paraître impoli..., commença-t-il d'un ton où l'impolitesse menaçait à chaque mot.
-... malheureusement l'impolitesse accidentelle se manifeste à une fréquence alarmante, acheva Dumbledore avec gravité. Et dans ces cas-là, mon cher monsieur, il vaut mieux ne rien dire du tout."

"-Ah, Harry, cela se produit souvent, même chez les meilleurs amis du monde ! Chacun pense ce qu'il a à dire est beaucoup plus important que tout ce que l'autre pourrait raconter !"

"-La grandeur inspire l'envie, l'envie engendre le dépit, le dépit répand le mensonge, déclara Voldemort."

"-Voldemort s'est créé lui-même son pire ennemi comme le font toujours ces tyrans partout dans le monde ! Sais-tu à quel point ces tyrans craignent les peuples qu'ils oppressent ? Chacun d'eaux sait très bien qu'un jour, parmi ses nombreuses victimes, il y en aura forcément une qui se lèvera et frappera à son tour ! Voldemort n'est pas différent ! Il a toujours guetté celui qui le défierait."

Le mot de la fin :

Un tome que j'ai vraiment eu plaisir à découvrir, beaucoup de nouveautés pour ma part qui en fait une très bonne surprise. C'est la première fois que j'adhère complétement aux décisions de Harry et j'ai même eu un petit faible pour ce personnage que j'ai vu grandir au fur et à mesure de ma lecture.

Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
 
***

 

Commentaires

  1. Je n'ai encore jamais lu la série mais je voudrai vraiment m'y mettre. A chaque fois que je vais au marché j'essaye de voir si quelqu'un vend le tome 1, pour que je puisse la commencer :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'avec le retour des beaux jours et les vides greniers tu trouveras ton bonheur ;)

      Supprimer
    2. Une saga que j'ai pris plaisir à lire plus d'une fois! Tu passeras un bon moment avec le dernier volet :-)

      Supprimer
    3. Merci beaucoup, je me le réserve pour cet été ;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Bilan de l'année 2016

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

TTT #20 - Les 10 livres de votre PAL à lire absolument en 2016