L'homme Volcan - Mathias Malzieu

Auteur : Mathias Malzieu
Éditions : Flammarion
Genre : Nouvelle
Date de parution : 2011
Pages : E-Book ( pas de nombre de pages)

Ma note : 11/20


"Ne t'approche pas trop ! cria ma mère"

Synopsis :
 "L’Homme Volcan" relate l'histoire, tendre et mélancolique, d’une jeune fille qui vit les retrouvailles d’avec son petit frère, mort quelques temps plus tôt en tombant dans un volcan, et qui revient la visiter sous la forme d’un fantôme incandescent.

"L'Homme Volcan" est un livre animé écrit par Mathias Malzieu, sur une musique originale signée Dionysos. Servi par un moteur de lecture innovant, le récit vole au-dessus de brumes dévoilant par touches l'univers pictural de Frédéric Perrin, composé d’une série de peintures animées et interactives qui viennent rythmer le texte au même titre que la musique.   

Ce que j'en ai pensé :

J'ai découvert cette nouvelle par hasard l'année dernière en parcourant le blogosphère , elle m'avait intrigué et je l'avais téléchargée en la mettant de côté pour un moment plus opportun.

Je l'ai donc ressorti lors d'une nuit sans sommeil et je ne sais pas si c'est le fait de l'avoir lu dans l'atmosphère feutrée et sans aucun bruit autour de moi, mais j'ai trouvé le texte assez dérangeant.

Ma seule relation livresque avec Mathias Malzieu se résume à la Mécanique du Cœur que j'avais particulièrement appréciée avec un texte sombre mais à la fois lumineux dans l'espoir amené par son personnage principal. Mais ici, je n'ai pas vu la luminosité, rien que la tristesse, la mort, le fantôme d'une vie passée et l'oubli. Un texte qui aurait pu être mis en scène par Tim Burton (qui est loin d'être mon réalisateur préféré, et oui, je n'ai pas aimé Edouard au mains d'argent ou L'Étrange Noël de Monsieur Jack). Je n'ai pas adhéré à cette renaissance, à ce fantôme trop abimé, cassé, un brin pervers malgré son très jeune âge.

Seule, sa sœur ma touchée par sa générosité, son innocence et sa fragilité.

Quand au dernier chapitre il m'a mis plus que mal à l'aise dérangeant mes petites vacances tranquilles et sereines.

Non, ce n'est vraiment pas un conte que je raconterai le soir à mes enfants à moins qu'ils aient été très vilains !!! C'est un conte fantastique pour adulte et je suis très certainement passé à côté du message qu'à voulu nous faire passer son auteur. Une prochaine fois peut être...

Pour finir, j'ai aimé les belles illustrations mais j'avoue que je n'ai pas écouté la musique (chut pour ne pas déranger mon cher et tendre qui lui arrivait à dormir !).

Citations :

"-Pourquoi as-tu attendu si longtemps pour revenir ?
- C'est plutôt costaud comme somnifère, la mort, on ne se remets pas d'un seul coup, j'aimerais bien t'y voir, toi !"

"Tu sais, on se sent terriblement seul quand on est mort. C'est comme une insomnie de plusieurs années. Tu vois, les gens t'oublier, même quand tu sais que s'est censé leur faire du bien, tu te sens encore plus seul et encore plus mort."

Récompense :



L'homme au Volcan est lauréat du Prix du livre numérique 2012, remis lors de la 10ème cérémonie de la Nuit du livre.




Le mot de la fin :

Je suis complétement passée à côté du message de ce texte, je n'ai pas du tout été séduite par l'histoire et je l'ai trouvé dérangeant.

***

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

Vol de nuit - Antoine de Saint-Exupery

TTT #20 - Les 10 livres de votre PAL à lire absolument en 2016