Le temps est assassin - Michel Bussi

Auteur : Michel Bussi
Éditions : Presses de la Cité
Genre : Policier
Date de publication originale : 2016
Pages : 532

      "-Clo ?
Lentement, Clotilde fit glisser le casque posé sur ses oreilles."

Synopsis :

    Été 1989, Corse, presqu’île de Revellatta. Un fatal accident de voiture : quatre occupants, une seule survivante, une adolescente de quinze ans. Tous sont morts sous ses yeux.
Été 2016, devenue femme et mère, Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec sa famille, en vacances, pour exorciser le passé…
A l’endroit même où elle passait son dernier été avec ses parents, elle trouve une lettre.
Une lettre signée de sa mère… Vivante ?

Ce que j'en ai pensé :

Michel Bussi nous invite pour une escapade de quelques heures en Corse. Entre mer turquoise et montagnes, les routes sinueuses aux précipices vertigineux nous font découvrir un paysage grandiose. Mais ici même si l'environnement, la protection de la faune et de la flore est mis en avant, l'auteur a voulu nous faire découvrir les traditions corses, ces hommes et ces femmes égoïstes et fiers de leurs terres, de leur culture. La Terre, la terre des ancêtres, la protection de la famille, le clan ...

Michel Bussi va donc nous proposer une histoire entre passé et présent sous forme de journal intime et de narration. Les époques s'entrecroisent pour découvrir la vérité sur un accident de voiture qui aurait pu être tellement banal. Mais avec cet auteur, rien n'est jamais simple, et là encore il nous fait douter et la vérité est loin d'être évidente.

J'ai été moins séduite par ce roman, où j'ai eu l'impression d'un certain essoufflement dans le rythme, dans la profondeur des personnages, dans le déroulement de l'histoire. Même si la plume de cet auteur devenu maintenant incontournable, est toujours aussi agréable, il m'a manqué le suspens, les rebondissements, le twist qui rend Bussi si inimitable.

Dans ce pays brut, Michel Bussi a perdu de sa fougue et nous propose plus une balade à dos d'ânes que le rallye du tour de Corse. Il aura peut-être conquis un nouveau public avec ce roman, mais il m'a laissé rapidement sur le bord de la route.

Le temps est assassin: Est-ce que j'ai assassiné mon temps ? Non pas totalement mais j'aurais bien assassiné tous les personnages qui ne m'ont pas convaincus. En attendant une autre histoire qui ne devrait maintenant plus tarder à sortir ...

Citations :

"Elle n'avait pas besoin de club de gym ou de piscine pour entretenir sa silhouette, elle était juste le résultat d'un parfait entrainement quotidien ... Une maman saine dans un corps sain ! Poussage de Caddie chargé à boc, sprint jusqu'à l'école, flexion-extension devant le lave-vaisselle, le lave-linge, le sèche-linge ...
A fond la forme !"

"Elle n'était définitivement pas à la hauteur de sa mère.
Et Franck pas à la hauteur de son père.
Ils étaient morts trop tôt pour l'élever au sens le plus pur, la hisser à leur hauteur."

"C'est pas si difficile le bonheur ! Suffit d'avoir vingt ans, ce qui arrive à tout le monde, vous êtes d'accord. Suffit d'être beau une fois à poil, ce qui arrive à presque tout le monde à vingt ans, et surtout une fois bronzé. Une fille et un gars, et ça se regarde dans les yeux comme dans un miroir, et ça se tient la main, et ça se caresse, et ça admire le cul de l'autre lorsqu'il se lève pour aller se baigner, et ça se sourit, ça rit même, ça fait attention à l'autre, ça doit avoir vaguement conscience que ces moments là, faut pas les gâcher parce que ce sont les plus beaux et qu'ils ne reviendront pas. Alors ça savoure, ça s'énamoure, ça s'aime, tout simplement."

"Les rencontres naissent de coïncidences, continuait-il de penser. D'un jet de dés. Si les couples tiennent ainsi, après que le hasard les a réunis, c'est donc que cela aurait pu tout autant marcher avec une autre fille, si le destin l'avait décidé. C'est donc qu'une histoire d'amour en vaut pas plus qu'une autre, que mille autres vies auraient été possibles, peut-être meilleures, peut-être pires."

Le mot de la fin :

J'ai moins apprécié ce roman de Michel Bussi, qui nous ballade doucement sur les routes de corses, alors que j'attendais à me retrouver pied au plancher dans un véritable rallye. Dommage, je suis vraiment passée à côté, la prochaine fois sans doute.

***

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Vol de nuit - Antoine de Saint-Exupery

TTT #20 - Les 10 livres de votre PAL à lire absolument en 2016