Traqué, tome 1 : Cessez d'être la proie devenez le chasseur - Andrew Fukuda

Auteur : Andrew Fukuda
Éditions : Michel Lafon
Genre : Dystopie
Date de publication originale : 2013
Pages : 357

     "Nous étions plus nombreux autrefois. J'en suis certain."

Synopsis :

   Gene est l'un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l'un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu'il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu'il se fond parmi ceux qui n'hésiteraient pas à le tuer s'ils découvraient sa véritable nature.

Chaque décennie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l'évènement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D'autant qu'une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu'il n'a pas le droit d'avoir. Des sentiments qui pourraient le trahir.

Gene a la rage de vivre... mais vaut-elle le prix de son humanité ?


Dans cette série :
Le tome 2 a été chroniqué, cliquer sur la couverture pour découvrir ma chronique

https://exulire.blogspot.fr/2017/05/traque-tome-2-liberez-le-predateur-qui.html



Ce que j'en ai pensé :

Ce premier tome est une excellente découverte. Ce roman est un très bon mélange des genres si vous avez aimé Bird Box, Hunger Games ou le film Bienvenue à Gattaca, vous ne pourrez qu'être séduits par TRAQUE.

Et le moindre que l'on puisse dire, c'est qu'Andrew Fukuda sait maitriser le rythme. Je cherchais un livre sans temps mort, je l'ai trouvé. Il a su nous proposer un univers complexe, où on ne sait pas très bien si les Hommes se sont transformés en vampires ou sont atteints d'un genre de porphyrie, mais c'est totalement effrayant. Nos nerfs sont mis à rude épreuve et on a du mal à reposer le livre.

Nous évoluons dans un monde totalement métamorphosé à travers les yeux de Gene, jeune homme de 17 ans, homiféré, c'est à dire un des derniers humain sur la Terre, qui a réussi à se noyer dans la masse. Dernier survivant de sa famille, il a été éduqué par son père de nombreuses années à se déshumaniser : pas de sourire, pas d'éternuements, pas de transpiration, pas de poils, il doit donc s'obliger à une rigueur pour ne pas se faire prendre ce qui signifie ne pas se faire dévorer par les autres.
J'ai beaucoup apprécié ce personnage masculin qui est bien travaillé. Il a parfois l'insouciance de son âge, mais je trouve qu'il a également la maturité due à son éducation, il a su développer des réflexes autant physiques qu'intellectuels. C'est vraiment agréable de le suivre, on souffre lorsqu'il souffre, on en transpirerait presque.

Andrew Fukuda a su distiller la peur, l'angoisse dans son roman, il a su placer les bons rebondissements au bon moment relançant sans cesse le lecteur jusqu'à la dernière page.

J'ai pu lire plusieurs critiques négatives concernant ce roman où il est noté beaucoup d'incohérences, je crois que je suis passées à côté de celles-ci tellement j'ai été happée par l'histoire. J'ai à plusieurs reprises retenu ma respiration, fermé les yeux, été parcourue de frissons, ce roman m'a fait ressentir que j'étais humaine.

Ce roman mets en avant l'espoir, le fait que l'on ne doit pas abandonner, que l'on doit pas oublier qui l'on est et d'où on vient, que nous avons notre propre identité et que c'est ce qui fait notre force. Nos imperfections, nos moments de doute, nos différences font que nous sommes nous-même, que nous existons pour nos convictions, nos valeurs et non pas pour les autres ou pour ressembler aux autres. Tant que nous existons, il y a de l'espoir pour vivre, aimer, partager, rire. Derrière la noirceur du monde inventé par Andrew Fukuda, il y a tellement de luminosité, tellement d'espoir, vivement la suite ...

Citations :

"-Fait semblant de tenir à moi, me chuchote-t-elle. D'aimer la forme de mes lèvres, la douceur de ma peau, l'odeur de mon souffle, la couleur de mes yeux. Fais comme si tu voyais même au-delà des apparences, comme si tu me connaissais plus en profondeur. La face cachée. Comme si je t'attirais néanmoins, peut-être même plus encore. Imagine qu'il n'y a rien d'autre que moi, debout devant toi, et que nous sommes seuls au monde. Qu'il n'y a pas d'autres chasseurs, pas de membres du personnel, pas d'homiférés. Pas même la lune, les étoiles ou les montagnes. Imagine que tu rêves de moi depuis toujours, et que je me tiens juste là devant toi. Imagine tout cela, au moins pour une nuit."

"-C'est un grain de beauté, murmure-t-elle. Tu peux le frotter autant que tu veux, il ne partira pas.
-Je ne veux pas le faire partir, je réponds.
en réalité, je ne sais pas ce que je suis en train de faire. Tout ce que je sais, c'est que mon cœur bat à tout rompre, et que j'ignore comment me comporter."

Le mot de la fin :

Un vrai coup de cœur pour ce premier tome d'une dystopie originale qui mélange les genres, où le frisson parcourra votre échine et malgré toute votre volonté, vous ne pourrez détacher votre regard de ses lignes au risque de vous faire dévorer ...

***

Commentaires

  1. C'est bête, mais je suis trop contente que tu aies apprécié ta lecture! J'ai complètement adhéré à cette trilogie, et j'ai été super triste quand j'ai terminé le dernier tome, parce que je voulais pas quitter les personnages et cet univers!
    Je suis d'accord avec toi que le personnage de Gene est super bien travaillé, et j'aime beaucoup Sissy aussi :)

    J'espère que tu aimeras les autres tomes autant que moi! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis allée voir ton article concernant cette trilogie, et j'ai vu également que tu avais beaucoup apprécié ;)
      J'ai déjà lu le second tome dont je vais bientôt écrire l'article et le troisième est en cours, mais j'ai un peu de mal à me remettre dans l'histoire maintenant que je ne suis plus en vacances ...
      Mais j'ai hâte de connaitre la fin de cette histoire ...

      Supprimer
  2. Oh il a l'air vraiment génial, je ne connaissais pas du tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais vu passer plusieurs fois ce livre sur des forums, et je l'avais noté dans un coin de ma tête et durant mes vacances, je n'avais rien envie de lire et en faisant les course je tombe dessus, ça devait être un signe. Le lendemain j'ai couru acheté les deux autres tomes, j'aime beaucoup cette histoire qui mélange les style comme j'ai pu le dire dans ma chronique.
      J'espère que tu apprécieras si tu te lances toi aussi.

      Supprimer
  3. Coucou ♡
    Le premier tome est dans ma pile à lire depuis super longtemps et là, en lisant ton avis, j'ai envie de le lire tout de suite haha. J'espère sincèrement aimer autant que toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi que tu apprécieras ta lecture, c'est une très belle découverte !!!

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

Illusion, tome 1 : Le commencement - Charlotte Sanchez

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

Sleepy Hollow La légende du Cavalier sans tête - Washington Irving