Endgame : Les règles du jeu - James Frey et Nils Johnson-Shelton



Auteurs : James Frey et Nils Johnson-Shelton
Éditions : Gallimard
Genre : Science-fiction
Date de publication originale : 2016
Pages : 389



"Kepler 22b est assis dans un fauteil brillant au centre d'une pièce noire au plafond bas."

Synopsis :
     Il faut mettre fin à Endgame. Jouer pour gagner ou se battre pour la vie ? Les joueurs vont terminer Endgame… selon leurs propres règles. Les vrais héros se révèlent et les plus puissants ne sont pas ceux que l’on croit. Et il y a l’étrange Stella, qui semble en savoir plus qu’elle n’en dit, et leur propose une alliance. Faut-il lui faire confiance ? Suspense insoutenable et émotion : au cœur de l’action la plus intense se profilent les interrogations fondamentales d’êtres complexes, profondément humains. Un final audacieux, captivant, vibrant : le dénouement magistral d'un grand roman. Lisez le livre. Trouvez les indices. Décryptez l’énigme.

Ce que j'en ai pensé :

Voici pratiquement un an, que j'ai attendu la suite de l'excellent second tome de cette trilogie très particulière car rappelons le, en plus d'être une quête de la survie pour les joueurs du livre, il s'agit également d'une chasse au trésor. Cela fait bien longtemps que j'ai abandonné le trésor pour me concentrer sur ma lecture.

Ce dernier tome est assez particulier. Les auteurs m'avaient tellement habitué à un rythme effréné dès le début des deux précédents tomes, que j'ai été dérouté par le calme de ce début de tome. Cela annonce-t-il la tempête à venir ? Pas particulièrement.

Les derniers survivants de la bataille finale du tome 2 se retrouvent en trois groupes, des nouvelles alliances se forment pour cette fois-ci non plus se combattre les uns, les autres mais pour mettre à profit leur entrainement à combattre les créateurs et en particulier Kepler 22b, l'extraterrestre qui suit de loin Endgame. Cette redistribution des rôles est assez lentes, chacun gamberge sur sa volonté d'arrêter Endgame et sa volonté de causer le moins de dommages collatéraux. Ces réflexions prennent du temps, les regards en chien de faïence se succèdent, chacun doit à nouveau se faire une place car chacun ou presque décide de changer les règles du jeu et ça prend du temps. Non pas que ça soit ennuyeux, mais ça a au moins l'avantage de planter le nouveau décors et pour ceux comme moi qui a un peu oublié ce qui s'était passé dans les tomes précédents, de se remémorer des aspects embrumés.

Une fois, tout ce petit monde bien à l'aise dans leur nouvelles baskets, la course contre la montre recommence, mais c'est tout de même moins rapide qu'avant, et c'est là que c'est assez intéressant, car cette lenteur vient de l'inertie de mouvement plus longue due au nombre de personnages engagés dans la dernière ligne droite. Les auteurs ont su mettre en avant le fait que dans un groupe de personnes chacun veut dire ce qu'il a envie de dire, les échanges sont plus nombreux et cela à forcément une conséquence sur la rapidité de prise de décision. Quand à ceux qui ont décidé de suivre les règles du jeu initial, ils sont seuls et donc avancent beaucoup plus rapidement. Ces actions à deux vitesses rendent les chapitres assez équilibrés dans ce dernier tome.

J'ai seulement regretté lors de ma lecture que les conséquences de l'astéroïde qui est venu percuté la Terre ne soit pas plus développé dans ce tome. Est évoqué seulement , le nuage de poussière et les auteurs ont fait l'impasse sur les autres incidences d'un tel phénomène. Si vous voulez plus de détails, je vous conseille de vous référer à tous les films catastrophes du genre, et c'est d'ailleurs peut être pour ça que les auteurs n'ont pas fait un focus sur ce point tellement ça a été vu, revu et re-revu... Après réflexion, je n'ai pas tant de regrets que ça ...

Sinon, de belles surprises vous attendent, en particulier à la fin du roman, avec des morts tragiques, j'ai été sidérée, je ne m'y attendais pas du tout, de nouveaux personnages qui apparaissent et qui trouvent parfaitement leur place, des personnages que l'on croyait décédés qui refont surface à leur manière.

Pour conclure, la fin de cette trilogie n'est pas celle à laquelle je m'attendais, elle est peut être un peu rapide à mon gout, mais elle a l'avantage de ne pas appeler une suite. Elle clôture bien les trois volets, avec comme tout bon roman américain, un certain happy end, mais n'imaginer pas trop, car ce ne sera pas, je pense celui auquel vous vous attendiez.

Les autres livres de la trilogie (cliquer sur la couverture pour découvrir la chronique) :

http://exulire.blogspot.fr/2015/03/endgame-volume-1-lappel-james-frey.html http://exulire.blogspot.fr/2015/11/endgame-la-cle-du-ciel-james-frey-et.html

Citations :

"Les règles du jeu ont peut-être changé, mais celle-ci est immuable.
Qui vivra verra.
Ce qui sera sera."

"Depuis la chute de l'astéroïde, les vols sont très rares, mais Maccabee a trouvé à Ahmedabad un pilote chinois compréhensif qui a accepté de les conduire à Xi'an en échange, simplement, de l'équivalent de 300 000 dollars en or."

"- Le Créateur ne devrait pas survivre à une telle explosion à bout portant.
- Non. Même moi, j'ai foi en certaines choses.
- L'église de l'Immaculée Démolition.
- Oui, exactement. Je Joue pour Tuer."

"Elle comprend pourquoi les Joueurs doivent être jeunes. Jusqu'à présent, elle croyait que c'était pour qu'ils puissent guider leur peuple longtemps encore et redonner vie à une planète détruite. Mais la véritable raison, c'est sans soute que seuls des gens jeunes sont suffisamment sûrs d'eux et délibérément intrépides. surtout es jeunes Joueurs d'Endgame, à qui on enseigne depuis le début qu'ils sont spéciaux - non, uniques - , comme si toute la sagesse qu'on leur inculquait, toute leur formation servaient à extraire d'eux cette insouciance. "

"- Tu as mûri, hein ?
- Oui, sans doute. Mais je suis surtout crevée, mentalement et physiquement.
- Moi aussi. C'est peut-être ça être adulte."

Petit Bonus (attention spoilers des deux premiers tomes) :

 Comme lors de ma lecture du second tome, j'ai eu du mal à me remettre dans les personnages, alors voici le point à la fin du tome 2 pour vous aider lors de votre reprise ...


Chiyoko Tekada : (décédée dans le T1) Mu - Japon - 17 ans
Sarah Alopay : Cahokian - Etats-Unis - 17 ans
Maccabee Adlai : Nabatéan - Jordanie - 16 ans
Aisling Kopp : La Tene - Celte - 19 ans
Jago Tlaloc : Olmec - Pérou - 19 ans
Kala Mozami : (décédée dans le T1) Sumérian - Perse - 16 ans
Hilal Ibn Isa : Aksumite - Ethiopie - 18 ans
An Liu : Shang - Chine - 17 ans
Marcus Loxias Mégalos : (décédé dans le T1) Minoan - Turquie - 16 ans
Alice Ulapala : (décédée dans le T2) Koori - Australie - 18 ans
Baitsakhan : (décédé dans le T2) Donghu - Mongolie - 13 ans
Shari Chopra : (décédée dans le T2) Hourrappan - Inde - 17 ans

***
Petits bonus pour voyager (source wikipedia et persée.fr) :

Une fois de plus, les auteurs nous ont fait découvrir des sites, voici quelques explications pour ceux et celles qui veulent aller un peu plus loin que les pages du roman.



Le temple Dwarkadhish, également connu sous le Jagat Mandir et parfois orthographié Dwarakadheesh est un temple hindou dédié au dieu Krishna , qui est adoré ici par le nom Dwarkadhish, ou «Roi De Dwarka '. Le principal sanctuaire du bâtiment 5 étages, soutenu par 72 piliers, est connu comme Jagat Mandir ou Nija Mandir, les découvertes archéologiques suggèrent qu'il soit 2200 -. 2000 ans. Le Temple a été agrandi dans le 15th- 16ème siècle. Le Temple Dwarkadhish est un Pushtimarg temple, d' où il suit les lignes directrices et les rituels créés par Shree Vallabhacharya et Shree Vitheleshnathji.
Selon la tradition, le temple original aurait été construit par le petit-fils de Krishna, Vajranabha, au-dessus du hari-griha (lieu résidentiel du Seigneur Krishna).  Le temple est devenu une partie de la Char Dham pèlerinage considéré comme sacré par les hindous en Inde, après Adi Shankaracharya , le théologien hindou du 8ème siècle et philosophe, a visité le sanctuaire. Les trois autres étant comprenant Shringeri , Badrkashram et Puri . Même aujourd'hui, un mémorial dans le temple est consacré à sa visite. Dwarakadheesh est le 108e Divya Desam du Seigneur Vishnu sur le sous - continent, glorifié dans les Divya Prabandha textes sacrés.

Monk's Mound (en français Tumulus du Moine), est le plus grand tumulus situé au Nord de la région mésoamérique. Ce tertre fut édifié au cœur du foyer de peuplement amérindien de la région de Cahokia. Ce monument est classé au patrimoine mondial par l'UNESCO par l'intermédiaire du site de Cahokia.
Le tumulus est situé près de la ville de Collinsville dans l'Illinois. Le tertre mesure 30 mètres de haut, 291 mètres de long et 236 mètres de large. Ce monument pyramidal a la même taille à sa base que la grande pyramide de Khéops en Égypte et est plus large que la pyramide du Soleil de Teotihuacan au Mexique. Il se trouvait sur une place centrale de 25 hectares.
Contrairement aux pyramides égyptiennes, ce tumulus en terre à quatre niveaux se termine par une terrasse à son sommet. Avec le temps, le tertre, construit en terre et en argile, a accumulé des quantités d'eau de pluie qui ont finalement affaissé une partie du sommet du monument. Aujourd'hui, la moitié ouest du plateau sommital est nettement inférieur à celui vers l'Est.
Le tumulus fut édifié au Xe siècle aux alentours des années 900/950 pendant la civilisation du Mississippi. Les fouilles archéologiques ont montré que le monticule était plus petit à l'd'origine et qu'il fut surélevé au cours du XIIe siècle.
Au XIVe siècle, l'extrémité ouest du tertre s'effondra en raison de l'édification de bâtiments en bois érigés sur la terrasse Sud. Vers 1300, la société urbaine de Cahokia était en sérieux déclin. Lorsque le côté oriental de la butte commença à subir de graves effondrements, le tumulus ne fut pas réparé.


***

Le mot de la fin :

Un dernier tome plus lent que les deux précédents, mais qui permet de reprendre son souffle avant les surprises finales que nous réservent les auteurs. J'ai beaucoup aimé cette trilogie de part son rythme, son histoire et surtout elle a su me faire voyager et découvrir des sites qui m'étaient inconnus pour certains.

***


Commentaires

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Bilan de l'année 2016

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

TTT #20 - Les 10 livres de votre PAL à lire absolument en 2016