Des fauves et des hommes - Patrick Graham

Auteur : Patrick Graham
Edition : France Loisirs
Genre : Contemporain
Sortie : 2012
Pages : 672

Ma note : 19/20

Synopsis :

Alabama, 1931. La Grande Dépression et les tempêtes de poussière se sont abattues sur le sud des États-Unis, poussant les investisseurs à la ruine et jetant des milliers de familles sur les routes. Tandis que l’économie s’effondre et que des campements de réfugiés fleurissent au bord des routes, un directeur de banque est abattu par Sidney Clifford, un métayer noir. Celui-ci a tout perdu et il emporte avec lui les documents compromettants que sa victime devait remettre à la Mafia. Embarqués malgré eux dans un road-movie sanglant à travers les États-Unis ravagés par la crise, Carson, adolescente rescapée du massacre de sa famille, et Sidney Clifford vont lutter pour leur vie et livrer sans le savoir une lutte sans merci contre les banques et les hommes corrompus de Washington. À mesure que la rumeur de leurs exploits se répand et que leur légende grandit dans les journaux, ils vont croiser des destins merveilleux et misérables, des vies qui se font et se défont, des fauves et des hommes.

Ce que j'en ai pensé :

Ce livre est vraiment incroyable et c'est bien dommage qu'on en ai pas beaucoup parler sur la blogosphère de la littérature. Ce livre est souvent classé dans le genre du thriller mais ce n'est pas vraiment mon avis. Je le classerait plutôt dans le genre contemporain.
L'histoire se situe deux ans après le crash boursier de 1929. Les conséquences sont très lourdes. J'ai d'ailleurs appris beaucoup de choses en lisant ce livre. Le crash, ça ne se limite pas seulement à une grosse crise financière qui a touché les personnes riches qui ont tout investi dans la bourse et qui se sont suicidé en sautant par la fenêtre de leur bureau situé tout en haut des gratte-ciel. Non, non, non, ici, on voit la répercussion financière qu'il y a eu dans la campagne, des familles entières expropriées car elles ne pouvait plus payer leur crédit ou leur loyer, qui se rassemble dans des bidonvilles. Les usines, les mines qui sont à l'agonie. Une partie de l'histoire américaine qui m'était totalement inconnue.
Sur ce fond historique, nous suivons Sidney, métayer et ancien marine, noir de peau, qui va devoir s'enfuir suite au meurtre d'un banquier, celui même qui avait ruiné sa propre famille et qui en a causé sa perte. Il s'enfuit avec une mallette contenant des dossiers compromettants et beaucoup d'argent. Ces dossiers montrent l'implication de la banque avec la mafia dans la création de complexes immobiliers au détriment des familles possédant ces terrains. Je m'arrête là, car je ne veux surtout pas vous perdre, car l'histoire est vraiment passionnante. Car ce qui rend fort ce livre c'est la relation que va avoir Sid avec une adolescente Carson qui va voir tué toute sa famille sous ses yeux. Sid va donc prendre sous son aile cette jeune fille et une relation d'amitié inégalable va naître. tous deux pourchassés par la mafia vont devoir fuir traversant le pays pour rejoindre la frontière mexicaine, en regardant toujours sur leur épaule. Je me suis attachée énormément à ce singulier binôme qui au hasard de leur fuite vont rencontrer de nombreux personnages haut en couleur eux aussi.
Le hasard des choses font que au fur est à mesure de leur pérégrination, ils vont être vus comme des héros à leur dépens. En effet, ils vont fuir, ils vont se faire aidés, cachés, mais malheureusement pour eux, le bruit court plus vite qu'ils ne marchent et les policiers véreux, achetés par la mafia, arrivent toujours à les retrouver. permettant à ce livre de ne pas avoir de temps mort.
Ce livre m'a émue aux larmes à plusieurs reprises, le binôme est inoubliable tant la tendresse, la protection de l'un envers l'autre est magnifiquement décrit par la plume de Patrick Graham. Ces êtres brisés par leur passé apprennent à se reconstruire ensemble au long du chemin qu'ils parcourent ensemble. Ce livre est une merveille que je garde jalousement en mémoire et dont je désire aujourd'hui de vous faire partager pour que à votre tour vous ressentiez les mêmes émotions que j'ai pu ressentir en lisant ce livre.

Ce qu'il me reste dans la tête :

L'assassinat de parents de Carson dans cette belle et grande maison et elle cachée toute petite et toute fragile sous ces airs fortes et impétueux.
Le passage où ils sont à la mines et qui repartent en ayant donné l'espoir aux mineurs tels une lumière allumée dans la nuit.
Le carnage dans le routier, du sang, des balles, des cris, rien et personne ne sont épargnés.

Le mot de la fin :

Il faut absolument que vous découvriez ce livre qui est une perle perdue au milieu de l'océan littéraire qui nous submerge chaque jour. Ce livre n'est pas seulement une course poursuite entre les bons et les méchants, c'est aussi une grande histoire d'amitié qui se crée entre deux personnes totalement opposées et qui redonnent espoir aux personnes qu'ils croisent dans un monde détruit par la crise financière à une époque méconnue des Etat-Unis. Ce livre m'a fait pleuré et c'est tellement rare. Un vrai coup de cœur.






Commentaires

  1. Il est dans ma PAL, et j'avais déjà très envie de le lire, mais maintenant c'est pire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Profite, fonce et dépoussière ce livre !!!! J'espère que tu me diras ce que tu en as pensé !!! A bientôt.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Vol de nuit - Antoine de Saint-Exupery

TTT #20 - Les 10 livres de votre PAL à lire absolument en 2016