La jeune fille dans le jardin - Kamala Nair



Catégorie : Contemporain

Le mot de l'éditeur :
Lorsque la mère de la jeune Rakhee annonce à sa fille que, cet été, elles partent en Inde rendre visite à leur famille, la fillette est inquiète. Y a-t-il un lien entre les mystérieuses lettres que sa mère ne cesse de recevoir depuis peu, et ce départ précipité ?
Passé le choc de la découverte d'un pays incroyablement différent et chatoyant, Rakhee s'installe dans la grande demeure familiale des Varma. Quand ses cousines mentionnent l'existence d'un jardin interdit au cœur de la forêt, Rakhee décide d'explorer les lieux. Elle va y découvrir une jeune fille solitaire et recluse. Qui est-elle ? Pourquoi vit-elle cachée de tous ? Pour Rakhee, la vie ne sera jamais la même ...

Ce que j'en ai pensé :

Lorsque j'ai décidé de lire ce livre, j'avais envie d'un livre qui m'emporte vers un pays aux milles couleurs, à la végétation luxuriante, aux odeurs d'épices, aux bruits assourdissant qui nous entourent. Comme nous le montre la couverture. Je ne suis jamais allée en Inde mais c'est comme ça que je m'imagine ce pays. Et je n'ai pas été déçue, nous retrouvons bien cet univers. L'auteur nous décrit très bien cet environnement lorsque Rakhee arrive pour la première fois en Inde et à chaque fois qu'elle découvre un nouveau lieu, l'auteur nous en fait une description complète qui fait qu'on s'y croirait presque. Je voyais même la goute de rosée sur la mousse au pied du mur le matin à l'aurore, c'est pour vous dire. En plus, ce ne sont pas des descriptions qui durent plusieurs pages, ce qui nous permet de mettre en place l'univers très particulier des différentes scènes sans rentrer dans l'excès.

En revanche côté histoire et fil directeur, j'ai oscillé entre l'envie de connaitre rapidement la suite et l'envie de poser le livre et de passer à autre chose. Je n'arrive pas à savoir encore maintenant si ce livre est bien ou si au contraire il manque cruellement de relief. En effet, à trop décrire les scènes, je trouve que l'auteur en a oublié de rentrer dans les émotions des personnages, ou du moins est-ce pas assez approfondi à mon goût. En revanche, l'auteur a bien su nous décrire les pensées de Rakhee, âgée de 11 ans, lors de la découverte de ce pays qu'elle ne connaissait pas et de ces petites bêtises. Ce sont vraiment les personnages adultes qui manquent de profondeurs.

Les images qui me restent dans la tête :

L'ascension du mur qui se fait de façon très acrobatique.

Le jardin luxuriant de la jeune fille cachée, sa petite maison, avec ses livres pour enfants, la table en bois et les serviettes jaunes.

La réaction minime du père lors de l'annonce de ce départ.

La rencontre farfelue avec les grandes tantes en haut de la colline entourée de la végétation étouffante de la jungle indienne.

L'hôpital de la ville aux murs verts qui se trouve juste de l'autre côté de la maison de famille.



Le mot de la fin :
Un voyage plein de saveurs mais un gout d'inachevé à certains moments.






Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

TTT #21 - les 10 romans à lire avant de mourir

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 2 - Diana Gabaldon

Illusion, tome 1 : Le commencement - Charlotte Sanchez

Outlander : Ecrit avec le sang de mon coeur, partie 1 - Diana Gabaldon

Sleepy Hollow La légende du Cavalier sans tête - Washington Irving